Histoire du désert libyque d’Egypte

Le désert Libyque, à ne pas confondre avec le Sahara libyen, est une région géographique remplissant le nord-est du désert du Sahara. De l’est de la Libye au désert occidental d’Égypte. Et à l’extrême nord-ouest du Soudan. Sur les cartes médiévales, son utilisation est antérieure au Sahara actuel, et certaines parties du désert libyen comprennent les régions les plus arides et les moins peuplées du Sahara. C’est d’ailleurs ce qui distingue le désert libyen du grand Sahara.

L’absence de pâturages et de points d’eau ou de puits nécessaires aux caravanes de chameaux explique pourquoi il n’existait pas de routes commerciales transsahariennes entre Kharga (le Darb al Arbein), près du Nil, et Murzuk, dans le Fezzan libyen. Cette obscurité a fait que la région a été négligée par les premiers explorateurs européens. Il a fallu attendre le début du 20e siècle et l’avènement de l’automobile pour que le désert libyen commence à être pleinement exploré.

Situation géographique du désert libyque

Le terme « désert Libyque » est apparu sur les cartes européennes dans les dernières décennies du 19e siècle. Généralement identifié comme étant à cheval sur les frontières de l’Égypte et de la Libye actuelles. Ce nom est dérivé d’un territoire connu sous le nom d’Ancienne_Libye. Ce n’est qu’en 1934 que l’ancienne Tripolitaine ottomane est devenue connue sous le nom de Libye. Dans Libyan Sands, Ralph Bagnold est allé jusqu’à suggérer que le désert libyen était une entité géographique distincte du Sahara. Coupée par les montagnes et les plateaux de l’Ennedi et du Tibesti au nord du Tchad, et de l’Akakus et du Tassili n’Ajjer le long de la frontière algérienne à l’ouest. Depuis cette époque, le sens est revenu à la définition donnée ci-dessus.

Le désert Libyque est à peine peuplé. A l’exception des établissements modernes dans les oasis de la région de la basse Cyrénaïque, dans le sud-est de la Libye. La population indigène est composée de la tribu des Bisharins, des Mahas et des Berbères. Là où le désert s’étend en Égypte et non plus en Libye, il est généralement connu sous le nom de « désert occidental ». Le terme « désert occidental » contraste avec le désert oriental, à l’est du Nil, qui se trouve entre le Nil et la mer Rouge.

Quel est le climat dans la région ?

Le désert libyen est considéré comme l’une des régions les moins hospitalières de la planète. Son climat est étonnamment variable. Il fait chaud en été, avec des températures moyennes de 50 °C et plus. Mais elles chutent rapidement la nuit. En hiver, les journées sont fraîches, avec des températures moyennes de 27 °C. Mais la nuit, elles peuvent descendre en dessous de zéro, avec des températures de -9 °C enregistrées. À ces moments-là, la formation de givre n’est pas rare. On les appelle les « nuits blanches ». Par contre, à ‘Aziziya, une température de 58 °C a pu être observée en 1922. Cela est d’ailleurs la plus haute température naturelle jamais enregistrée.

Au nord, le long de la côte méditerranéenne, des vents frais soufflent vers l’intérieur des terres, tandis que plus au sud, des vents chauds et secs, appelés Ghibli, soufflent de l’intérieur, créant des tempêtes de sable aveuglantes.